Stèle de Sucellus

Identification du bien culturel

N°Inventaire

MAS 20368 ; 5564 (Espérandieu)

Dénomination

stèle

Titre

Stèle de Sucellus

Période de création

3e siècle

Matériaux - techniques

grès (rose), taillé, haut-relief

Mesures

Hauteur en cm 51 ; Largeur en cm 26 ; Epaisseur/Profondeur en cm 11

Description

La stèle, endommagée en 1870, ne comprend plus que la moitié supérieure droite du monument. Une photo ancienne en conserve l'aspect avant sa destruction : la parèdre du dieu Sucellus (identifiée à Nantosuelta) se trouvait placée à ses côtés et s'appuyait de la main droite sur une corne d'abondance posée à ses pieds. De la main gauche, elle tenait un objet arrondi sur la poitrine. Elle manque totalement aujourd'hui, de même que la représentation de Cerbère qui se trouvait à gauche, assis aux pieds du dieu. Ce dernier est debout dans une niche rectangulaire où il se tient de face, vêtu d'une tunique serrée à la taille par une ceinture à large boucle ronde. Un manteau est agrafé sur l'épaule droite par une fibule circulaire et recouvre en plis obliques schématiques l'épaule gauche et tout le torse. De la main droite levée (très mal conservée), Sucellus s'appuie sur le manche d'un maillet, attribut qui confirme son identification. La main gauche, ramenée vers la taille, tient un petit gobelet (?). Les traits du visage, encadré d'une barbe et d'une chevelure à mèches régulières, sont bien dessinés avec des yeux en amande abrités dans de profondes orbites.

Etat du bien

Fragment

Contexte historique

Lieu de création/utilisation

France, Alsace (lieu de création)

Utilisation / Destination

pratique votive

Découverte / collecte

France ; Bas-Rhin ; Seebach (lieu de découverte) ; (1858, date de découverte)

Précisions découverte

Découverte à Oberseebach (ancien nom) faite dans le hameau du Geilerhof en 1858 ou 1859. Disparue un temps après l'incendie de la Bibliothèque en 1870, elle a été retrouvée par R. Forrer en août 1910 et réintégrée dans les collections du musée.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, Strasbourg, musée archéologique

Date acquisition

1910 entrée matérielle

Informations complémentaires

Bibliographie

CHARDIN F., 'Bas-relief du musée de Strasbourg', Revue Archéologique, XI, 1854, p. 309-311 (p. 309 (avec gravure)) Colonel de MORLET, Notice sur les voies romaines du département du Bas-Rhin (arrondissements de Strasbourg, de Saverne et de Wissembourg), dans Bulletin SCMHA, 1ère série, IV, 1861, p. 90 (inscriptions : n° 22) (p. 32) BSCMHA, 2e série, V, 1868 (p. 235) KRAUS, Franz Xaver, Kunst und Altertum im Unterelsass, Strasbourg, 1876 (tome 1, p. 213 et IV, p. 21) ESPERANDIEU, Emile, Recueil général des bas-reliefs, statues et bustes de la Gaule romaine, tome VII, Gaule germanique, 1ère partie, Germanie supérieure, Paris, 1918 (n° 5564 (état complet)) DREXEL, F, 'Die Götterverehrung im römischen Germanien', Bericht der Römisch-Germanischen Kommission, 1922, p. 1-67 (p. 21) FORRER, Robert, L'Alsace romaine, Paris, 1935 (p. 162, fig. 50 (avec dessin du monument complet)) HATT, Jean-Jacques, Sculptures antiques régionales, Strasbourg, Inventaire des collections publiques françaises, tome 9, Paris, éd. RMN, 1964 (n° 190) FLOTTE, Pascal , FUCHS, Matthieu, Carte archéologique de la Gaule - Le Bas-Rhin 67/1, 2000 (p. 649, n° 11* (sous Wissembourg, hameau de Geitershof))

1/2
Stèle de Sucellus_0