Buste de déesse en ronde-bosse

Identification du bien culturel

N°Inventaire

MAS 12070

Dénomination

buste

Titre

Buste de déesse en ronde-bosse

Période de création

3e siècle

Epoque

Gallo-romain

Matériaux - techniques

grès (rose), taillé, ronde-bosse

Mesures

Hauteur en cm 65 ; Largeur en cm 50 ; Epaisseur/Profondeur en cm 39

Description

Buste féminin en ronde-bosse de style très schématique. Le visage arrondi, inscrit dans un bloc de forme carrée, est grossièrement esquissé et l'aspect général est assez maladroit : yeux globuleux, nez triangulaire, visage encadré par deux petites oreilles arrondies et par la chevelure qui retombe sur les épaules en longues mèches épaisses. Quatre lourdes mèches sont disposées également de façon symétrique à l'arrière de la tête où elles dessinent un motif en V inversé. Les bras sont repliés sous la poitrine, la main droite tenant un objet (fruit ?) entre le pouce et l'index. Notes : Cette sculpture a été interprétée comme un décor de fronton de temple (J.-J. Hatt). Si Grenier place avec vraisemblance cette oeuvre à l'époque romaine, Schoepflin et Ficker l'attribuaient tous deux au Moyen âge. Schoepflin établit en effet un parallèle entre la technique de réalisation de la chevelure de ce buste et celle employée pour un monument représentant le duc d'Alsace Étichon, conservé au Mont Sainte-Odile et daté du XIIe siècle.

Sujet représenté

figure (femme, en buste)

Contexte historique

Lieu de création/utilisation

France, Alsace (lieu de création)

Utilisation / Destination

décor d'architecture (?)

Découverte / collecte

France ; Bas-Rhin ; Strasbourg (lieu de découverte) ; (1898, date de découverte)

Précisions découverte

Se trouvait encastré dans la maison n° 3 de la ruelle Saint-Médard. Dégagé en 1898 pour être transféré au Musée Archéologique.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, Strasbourg, musée archéologique

Informations complémentaires

Bibliographie

SCHOEPFLIN, Jean-Daniel, L'Alsace illustrée ou recherches sur l'Alsace pendant la domination des Celtes, des Romains, des Francs, des Allemands et des Francais, trad. de L.W Ravenez, Mulhouse : F. Perrin, impr., 5 vol., 1849-1851 (tome 1, p. 797) BSCMHA, 2e série, XIX, 1899 (Séance du comité du 3 mai 1898, p. 435) FICKER, Johannes, Denkmäler der Elsässischen Altertums-Sammlung zu Strassburg im Elsass. Christliche Zeit, Ed. Ludolf Beust, Strasbourg, 1907 ( p. X, fig. IV,) FORRER, Robert, 'Nouvelles découvertes et acquisitions du Musée Préhistorique et Gallo-romain de Strasbourg', Anzeiger für Elsässische Altertumskunde, n° 53-56, décembre 1923, p. 88-124 (p. 115-116) GRENIER A., 'Strasbourg à l'époque romaine', La Vie en Alsace, n° 12, décembre 1925, p. 225-232 (p. 225-232) FORRER Robert, Strasbourg-Argentorate préhistorique, gallo-romain et mérovingien, Strasbourg, 1927 (tome 2, p. 717, fig. 523) WICKERSHEIMER, Ernest, 'Le sort des lions de la courtine des juifs et de trois autres monuments du Vieux Strasbourg', CAHA, n° 132, 1952, p. 139-144 (p. 144 et fig. 3 (cite Seyboth)) HATT, Jean-Jacques, Sculptures antiques régionales, Strasbourg, Inventaire des collections publiques françaises, tome 9, Paris, éd. RMN, 1964 (n° 191) HATT, Jean-Jacques, 'Strasbourg romain', dans LIVET, Georges, RAPP, Francis (dir.), Histoire de Strasbourg des origines à nos jours, vol. I. Strasbourg des origines à l'invasion des Huns, Strasbourg, éd. DNA 1980, p. 75-296 (p. 230-231, fig. 78) SCHNITZLER, Bernadette, Cinq siècles de civilisation romaine en Alsace, Les collections du Musée Archéologique, T. 4, éd. Les Musées de la Ville de Strasbourg, 1996 (p. 116 , n° 32) BAUDOUX, Juliette, FLOTTE, Pascal, FUCHS, Mathieu, WATON, Marie-Dominique, Carte archéologique de la Gaule - Strasbourg 67/2, Pré-inventaire archéologique publié sous la responsabilité de Michel PROVOST, 2002 (p. 283, n° 122*, Fig. 230)

1/2
Buste de déesse en ronde-bosse_0