Stèle à quatre dieux

Identification du bien culturel

N°Inventaire

MAS 54.345

Dénomination

stèle

Titre

Stèle à quatre dieux

Période de création

2e siècle, 1er quart 3e siècle

Epoque

Gallo-romain

Matériaux - techniques

grès (gris), bas-relief

Mesures

Hauteur en cm 91 ; Largeur en cm 43 ; Epaisseur/Profondeur en cm 43

Description

Bloc monolithe rectangulaire en bon état général de conservation. Sur chaque face, une divinité est sculptée en pied, debout dans une niche rectangulaire dont le fond est bûché

Etat du bien

Bon état, Incomplet

Précisions sujet représenté

Deux divinités féminines, Junon et Minerve, sont associées à deux divinités masculines, Mercure et Hercule. Junon est drapée dans une ample tunique longue serrée à la taille par une ceinture, dont les plis retombent harmonieusement sur le côté droit du corps. La tête est voilée par un pan du manteau qui couvre l'épaule gauche puis cascade le long du corps jusqu'aux pieds. Le visage est légèrement tourné vers la droite (nez brisé). De la main gauche levée, elle tient la hampe d'une longue torche allumée dont la pointe repose au sol. La main droite (manquante) est abaissée vers un autel enflammé, en forme de balustre grêle, placé à ses côtés. Minerve est vêtue elle aussi d'une longue tunique à manches courtes et d'une cuirasse à lambrequins, ainsi que d'un lourd manteau attaché sur l'épaule droite par une courroie et dégageant le haut du torse. Le drapé, dont le pan supérieur est passé dans la courroie, retombe en plis harmonieux sur toute la hauteur du corps. Un casque couvre la chevelure aux boucles allongées de part et d'autre du visage, celui-ci est tourné vers la gauche et partiellement mutilé. La main droite levée tient une lance, tandis que la main gauche repose sur le sommet d'un bouclier ovale posé à ses pieds et dont on distingue le manipule sur la face interne. Hercule est nu, la tête couverte d'un manteau qui retombe dans le dos avant de s'enrouler autour de son bras gauche. Le visage est encadré d'une abondante chevelure et d'une importante barbe finement bouclées. Un baudrier, auquel est attaché le carquois à extrémité arrondie et bouletée que l'on aperçoit au-dessus de l'épaule droite du héros, barre le torse. La main gauche est posée sur une massue noueuse. La main droite abaissée le long du corps et les jambes sont partiellement brisées. Le modelé du torse indique une puissante musculature. Mercure, entièrement nu à l'exception d'un manteau qui couvre l'épaule et le bras gauches, tient la base du caducée de la main droite et une bourse, rebondie et fermée par un lien, au creux de la main gauche. Les têtes des serpents enroulés autour du caducée se dressent l'une face à l'autre. Le visage du dieu, au regard légèrement levé, est encadré de boucles régulières, dépassant du pétase aux larges ailettes en V qui couvre la tête. Les pieds, de taille disproportionnée, sont solidement posés au sol. Le mouvement souple des corps des quatre divinités, la qualité et la douceur des visages, l'excellent rendu du modelé anatomique et la qualité du mouvement des plis et des draperies témoignent de la parfaite maîtrise du sculpteur qui a réalisé cette oeuvre de grande qualité. Notes : Jean-Jacques Hatt l'attribue à un maître sculpteur actif à Strasbourg dans l'orbite de la légion dans la seconde moitié du IIe siècle après J.-C., auquel il rattache également un certain nombre d'autres sculptures de même période.

Contexte historique

Historique

'Maître de la Junon', selon J.-J. Hatt. Milieu du 2e siècle après J.-C. (Schoppa). Début du 3e siècle après J.-C. (Hatt).

Lieu de création/utilisation

France, Alsace (lieu de création)

Utilisation / Destination

pratique votive

Découverte / collecte

France ; Bas-Rhin ; Strasbourg (lieu de découverte) ; fouilles ; (1954, date de découverte) ; (HATT Jean-Jacques, découvreur)

Précisions découverte

La stèle à quatre dieux a été mise au jour par des ouvriers de l'entreprise Weis de Strasbourg-Neudorf dans l'angle nord-ouest de la place Kléber, entre 'la banque Schwartz et le café de France' lors de travaux de reconstruction. Elle a été apportée au musée le jour même de sa découverte, en même temps que le chapiteau correspondant. Elle se trouvait dans un fort remblai de destruction consécutif à l'incendie de 235.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, Strasbourg, musée archéologique

Date acquisition

1954 entrée matérielle

Informations complémentaires

Exposition

Exposition -12 Aux origines de Strasbourg, Musées de la Ville de Strasbourg, Strasbourg, 1988

Bibliographie

HATT, Jean-Jacques, 'Une stèle à quatre divinités découverte à l'angle Nord-Ouest de la place Kléber', CAHA, n° 134, 1954, p. 57-70 (p. 57-70) HATT, Jean-Jacques, 'Informations. Antiquités historiques. XVIIIe circonscription', Gallia, t. 12, fasc. 2, 1954, p. 485-499 (p. 488-492) HATT, Jean-Jacques, 'Observations sur quelques sculptures gallo-romaines du Musée de Strasbourg', Revue archéologique de l'Est, tome VIII, fasc. 1-2, janvier-juin 1957, p. 75-78 (p. 75-78, fig. 18, 19, 21 et 23 (nombreuses photos)) HATT, Jean-Jacques, 'Zehn Jahre archäologischer Forschung im Elsass (1946-1956)', Germania, t. 37, cahier 1-4, 1959, p. 223-237 (p. 223-237 (voir pl. 29, n° 2 et pl. 30)) HATT, Jean-Jacques, Sculptures antiques régionales, Strasbourg, Inventaire des collections publiques françaises, tome 9, Paris, éd. RMN, 1964 (n° 77) HATT, Jean-Jacques, Celtes et Gallo-romains, Genève, éd. Nagel, 1970 (p. 145-147 et ill. 140) HATT, Jean-Jacques, Le Musée archéologique de Strasbourg (catalogue-guide), Strasbourg, 1973 (p. 24-27 (dessins)) HATT, Jean-Jacques, L'Alsace celtique et romaine. 2200 av. J.-C. à 450 ap. J.C., Wettolsheim, éditions Mars et Mercure,1978 (p. 118 (Mercure), p. 164 (Hercule), p. 159 (Junon)) HATT, Jean-Jacques, 'Strasbourg romain', dans LIVET, Georges, RAPP, Francis (dir.), Histoire de Strasbourg des origines à nos jours, vol. I. Strasbourg des origines à l'invasion des Huns, Strasbourg, éd. DNA 1980, p. 75-296 (p. 165-168 et fig. 53) Dernières Nouvelles d'Alsace, Fiches Reflets (Junon - Fiche Musées n° 92) -12 Aux origines de Strasbourg, cat. expo., Musées de la Ville de Strasbourg, Strasbourg, 1988 (p. 168, n° 133 (notice de F. Pétry)) SCHNITZLER, Bernadette, Cinq siècles de civilisation romaine en Alsace, Les collections du Musée Archéologique, T. 4, éd. Les Musées de la Ville de Strasbourg, 1996 (p. 114-115, n° 30) BAUDOUX, Juliette, FLOTTE, Pascal, FUCHS, Mathieu, WATON, Marie-Dominique, Carte archéologique de la Gaule - Strasbourg 67/2, Pré-inventaire archéologique publié sous la responsabilité de Michel PROVOST, 2002 (p. 230 et fig. 170 (Junon) et p. 348, fig. 331 (Junon))

1/7
Stèle à quatre dieux_0