Stèle à quatre dieux

Identification du bien culturel

N°Inventaire

MAS 9000 ; 5493 (Espérandieu)

Dénomination

stèle

Titre

Stèle à quatre dieux

Période de création

3e siècle

Epoque

Gallo-romain

Matériaux - techniques

grès (gris), taille, bas-relief

Mesures

Hauteur en cm 129 ; Largeur en cm 38 ; Epaisseur/Profondeur en cm 36

Description

Stèle à quatre dieux, à quatre faces rectangulaires complètes, associant deux divinités masculines et deux divinités féminines debout dans des niches rectangulaires

Etat du bien

Bon état, Complet

Précisions sujet représenté

Hercule est représenté debout, entièrement nu, en position légèrement déhanchée, la tête tournée vers la droite. La dépouille du lion de Némée couvre son épaule et son bras gauches. De la main droite, il s'appuie sur la massue, à demi-dissimulée derrière la jambe droite. Mercure est lui aussi entièrement nu, le corps légèrement déhanché et tourné vers la droite. Son visage est brisé. Un manteau couvre l'épaule gauche. De la main droite abaissée, il tient une bourse, de la gauche, un caducée à long manche. Junon, drapée dans une longue tunique, porte un manteau dont un pan couvre la tête (le visage est en partie mutilé). La déesse est debout, la jambe droite en avant, le corps légèrement tourné vers la droite. De la main droite abaissée, elle tient une patère, tandis que la main gauche retient à la taille les plis obliques du manteau. Minerve, casquée et vêtue elle aussi d'une tunique et d'un long manteau drapé, est placée de face et arbore le gorgoneion, qu'elle semble désigner du doigt de la main droite, repliée sur la poitrine et sur laquelle est perchée une petite chouette, de la main gauche, elle tient le sommet d'un bouclier ovale. Le monument présente de nombreuses traces d'outils, en particulier sur les bordures et le fond (stèle non achevée ?). L'étroitesse du champ rectangulaire contribue par ailleurs à donner une impression d'allongement des figures sculptées, dont le modelé du corps et le mouvement sont toutefois rendus avec beaucoup de souplesse et d'élégance, malgré quelques maladresses (main de Junon, chouette de Minerve...).

Contexte historique

Lieu de création/utilisation

France, Alsace (lieu de création)

Utilisation / Destination

pratique votive

Découverte / collecte

France ; Bas-Rhin ; Strasbourg (lieu de découverte) ; travaux ; (1902, date de découverte)

Précisions découverte

La découverte a été faite le 30 août 1902 devant le n° 127 Grand'Rue / 14-24 place Gutenberg, au milieu de la rue, à 5,10 m de profondeur, lors de travaux de canalisation.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, Strasbourg, musée archéologique

Informations complémentaires

Bibliographie

HERTLEIN, Friedrich, Die Jupiter Gigantensäulen, Stuttgart, 1910 (p. 121) HENNING, Rudolf, Denkmäler der elsässischen Altertumssammlung zu Strassburg i. Els., Strasbourg, 1912 (p. 47 et pl. XLIII, n° 2) ESPERANDIEU, Emile, Recueil général des bas-reliefs, statues et bustes de la Gaule romaine, tome VII, Gaule germanique, 1ère partie, Germanie supérieure, Paris, 1918 (n° 5493) FORRER Robert, Strasbourg-Argentorate préhistorique, gallo-romain et mérovingien, Strasbourg, 1927 (tome 2, p. 690 et pl. CXXXVII et CXXXVIII) HATT, Jean-Jacques, 'Observations sur quelques sculptures gallo-romaines du Musée de Strasbourg', Revue archéologique de l'Est, tome VIII, fasc. 1-2, janvier-juin 1957, p. 75-78 (p. 85, fig. 25 (profil d'Hercule : fausse légende)) HATT, Jean-Jacques, Sculptures antiques régionales, Strasbourg, Inventaire des collections publiques françaises, tome 9, Paris, éd. RMN, 1964 (n° 109) HATT, Jean-Jacques, 'Strasbourg romain', dans LIVET, Georges, RAPP, Francis (dir.), Histoire de Strasbourg des origines à nos jours, vol. I. Strasbourg des origines à l'invasion des Huns, Strasbourg, éd. DNA 1980, p. 75-296 (p. 167-168 et fig. 54) BAUDOUX, Juliette, FLOTTE, Pascal, FUCHS, Mathieu, WATON, Marie-Dominique, Carte archéologique de la Gaule - Strasbourg 67/2, Pré-inventaire archéologique publié sous la responsabilité de Michel PROVOST, 2002 (p. 315-316, fig. 277a/c.)

1/7
Stèle à quatre dieux_0