Stèle à quatre dieux

Identification du bien culturel

N°Inventaire

MAS 2366 ; 5472 (Espérandieu)

Dénomination

stèle

Titre

Stèle à quatre dieux

Période de création

3e siècle

Epoque

Gallo-romain

Matériaux - techniques

grès (rose), taille, bas-relief

Mesures

Hauteur en cm 101 ; Largeur en cm 53 ; Epaisseur/Profondeur en cm 46

Description

Stèle à quatre dieux dont la partie supérieure et de nombreux éclats manquent en raison des dégâts qu'elle a subi lors de l'incendie de la Bibliothèque en 1870. Chaque divinité, debout dans une niche rectangulaire à bordure plate, reste toutefois clairement identifiable grâce à ses attributs.

Etat du bien

Etat moyen, Incomplet

Précisions sujet représenté

Mercure, debout de face, un manteau drapé sur l'épaule et le bras gauches, porte de la main gauche un caducée (disparu) et de la droite une bourse qu'il tient au-dessus de la tête d'un bouc. Ce dernier, dont seule la partie avant du corps est visible, est couché aux pieds du dieu, antérieurs repliés. L'animal, qui porte cornes et barbichette, tourne la tête vers l'arrière. Hercule, au corps puissant et musclé, est nu lui aussi, debout de face, la jambe gauche légèrement en retrait. Le bas du visage est conservé et révèle une barbe finement bouclée. La peau de lion couvre l'épaule gauche et retombe sur le bras plié, la main tenant cinq pommes (?), à moins qu'il ne s'agisse d'une représentation très stylisée et mal interprétée de la tête de la dépouille du lion de Némée. De la main droite, il s'appuie sur une lourde massue pleine de noeuds posée à terre. Junon, drapée dans une longue tunique et un manteau qui retombent en nombreux plis, est debout en position frontale. La main droite tient une petite patère au-dessus d'un autel en forme de balustre. Une hampe est visible dans la moitié inférieure gauche du relief, mais l'état de conservation du monument ne permet pas d'identifier avec précision son attribut traditionnel : la torche allumée. Minerve est drapée dans une tunique plissée et un long manteau qui semble former un large bourrelet oblique avant de retomber en une cascade de plis sur le bras gauche. Elle tient une lance obliquement devant elle dans le creux du bras droit. De la main gauche, elle s'appuie sur un grand bouclier ovale posé à ses pieds.

Contexte historique

Lieu de création/utilisation

France, Alsace (lieu de création)

Utilisation / Destination

pratique votive

Découverte / collecte

France ; Bas-Rhin ; Benfeld (lieu de découverte) ; travaux ; (1775, date de découverte) ; (SCHOEPFLIN, Jean-Daniel, découvreur)

Précisions découverte

Découverte faite en 1775 dans l'ancien couvent des Récollets d'Ehl, près de Benfeld, lors de la démolition de la sacristie ; la stèle est entrée ensuite dans la collection Schoepflin. Les vestiges de deux autres monuments de même type sont mentionnés par les auteurs du milieu du XIXe siècle pour ce même site.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, legs, Strasbourg, musée archéologique

Ancienne appartenance

Collection privée, Ancienne collection SCHOEPFLIN ; SCHOEPFLIN Jean-Daniel

Informations complémentaires

Bibliographie

SCHOEPFLIN Jean-Daniel, Alsatia Illustrata, Colmar, 1761 (tome I, p. 475 et pl. V, n° 1-4) SCHOEPFLIN, Jean-Daniel, L'Alsace illustrée ou recherches sur l'Alsace pendant la domination des Celtes, des Romains, des Francs, des Allemands et des Francais, trad. de L.W Ravenez, Mulhouse : F. Perrin, impr., 5 vol., 1849-1851 (II, p. 501, pl. II bis, 2 et V, n° 2, 4 et 6) J.C. SCHWEIGHAEUSER - GOLBERY, Antiquités de l'Alsace ou châteaux, églises et autres monumens des départemens du Haut et du Bas-Rhin. 2e section. Départ. du Bas-Rhin, ENGELMANN & Cie, Mulhouse et Paris, 1828 (II, p. 38 et p. 13) HAUG, F., 'Die Viergöttersteine', Westdeutsche Zeitschrift für Geschichte und Kunst, X, Trier, 1891, p. 9-62, p. 125-161, p. 295-340 (p. 37, n° 64) STRAUB, Alexandre, 'Souvenirs et restes d'anciens monuments disparus en Alsace depuis le XVIIIe siècle', Bulletin SCMHA, 2e série, XIII, 1888, p. 361-377 (p. 368, n° 22) HENNING, Rudolf, Denkmäler der elsässischen Altertumssammlung zu Strassburg i. Els., Strasbourg, 1912 (p. 48 et pl. XLIV, n° 1) ESPERANDIEU, Emile, Recueil général des bas-reliefs, statues et bustes de la Gaule romaine, tome VII, Gaule germanique, 1ère partie, Germanie supérieure, Paris, 1918 (n° 5472) HATT, Jean-Jacques, Sculptures antiques régionales, Strasbourg, Inventaire des collections publiques françaises, tome 9, Paris, éd. RMN, 1964 (n° 117) SCHNITZLER, Bernadette, Cinq siècles de civilisation romaine en Alsace, Les collections du Musée Archéologique, T. 4, éd. Les Musées de la Ville de Strasbourg, 1996 (p. 115, n° 31) FLOTTE, Pascal, FUCHS, Matthieu, Carte archéologique de la Gaule - Le Bas-Rhin 67/1, 2000 (p. 238)

1/6
Stèle à quatre dieux_0