Stèle à quatre dieux

Identification du bien culturel

N°Inventaire

MAS 40126

Dénomination

stèle, fragment

Titre

Stèle à quatre dieux

Période de création

3e siècle

Epoque

Gallo-romain

Matériaux - techniques

grès (rose), taille, bas-relief

Mesures

Hauteur en cm 59 ; Largeur en cm 38 ; Epaisseur/Profondeur en cm 38

Description

Fragment de stèle à quatre dieux, dont ne subsiste que la partie supérieure, fortement endommagée. Les visages sont tous très abîmés. Les personnages, conservés seulement jusqu'à mi-corps, restent toutefois identifiables par leurs attributs

Etat du bien

Mauvais état, Fragment

Précisions sujet représenté

Mercure, debout de face, est vêtu de la chlamyde agrafée sur l'épaule droite par une petite fibule circulaire. Des plis s'enroulent autour du cou et un pan retombe sur l'épaule gauche et barre le torse en biais. Le dieu serre contre lui de la main gauche une bourse placée dans un pli du manteau. Junon, voilée et drapée dans une longue tunique et un manteau dont les plis s'enroulent en arc de cercle autour du corps, tient un objet indistinct (coffret ?) de la main gauche, le bras droit est brisé au niveau de la main. Minerve, casquée, drapée dans une tunique plissée et un manteau qui laisse l'épaule droite dégagée, tient le haut d'une lance de la main droite levée, à gauche, une chouette est perchée sur un support en forme de T placé derrière elle. Hercule est représenté nu, à l'exception de l'épaule gauche recouverte de la dépouille du lion de Némée, dont la tête repose sur son bras gauche. Le bras droit est abaissé le long du corps (la main est brisée) et tenait une probable massue.

Contexte historique

Lieu de création/utilisation

France, Alsace (lieu de création)

Utilisation / Destination

pratique votive

Découverte / collecte

France ; Bas-Rhin ; Leutenheim, (lieu de découverte) ; travaux ; (1934, date de découverte) ; (Direction du Génie, découvreur)

Précisions découverte

La découverte a été faite lors de travaux de fortifications par la Direction du Génie au Hexenberg, à l'abri du Heidenbuck. Un fragment (entré au musée) a été trouvé en juillet 1934 sur la pente du Hexenberg, non loin du chemin vers Leutenheim, à 0,70 m de profondeur ; un second fragment est pris 'sous le réseau de barbelés de l'abri de Koenigsbrück (ou abri du Heidenbuck)'.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, Strasbourg, musée archéologique

Informations complémentaires

Bibliographie

HATT, Jean-Jacques, Sculptures antiques régionales, Strasbourg, Inventaire des collections publiques françaises, tome 9, Paris, éd. RMN, 1964 (n° 136)

1/5
Stèle à quatre dieux_0