Stèle à quatre dieux

Identification du bien culturel

N°Inventaire

MAS 2410 ; 5541 (Espérandieu)

Dénomination

stèle, fragment

Titre

Stèle à quatre dieux

Période de création

1ère moitié 2e siècle

Epoque

Gallo-romain

Matériaux - techniques

grès (rose), bas-relief

Mesures

Hauteur en cm 134 ; Largeur en cm 54 ; Epaisseur/Profondeur en cm 25

Description

De cette stèle, détruite en large partie dans l'incendie de la bibliothèque lors du siège de 1870, ne subsistent que la base et une partie verticale très réduite des quatre faces, auxquelles manquent de nombreux éléments qui ont éclaté en raison de la chaleur de l'incendie. Les blocs retrouvés dans les décombres ont toutefois pu être reconstitués pour redonner presque toute la hauteur du monument.

Etat du bien

Mauvais état, Fragmentaire

Précisions sujet représenté

La face la mieux conservée représente Vénus, debout de face, le bras et la jambe gauches couverts d'un manteau dont les plis retombent jusqu'au sol derrière elle. D'après une gravure ancienne tirée de l'ouvrage de Schoepflin, elle tenait un miroir, mais cette partie ayant entièrement disparu, il est difficile de l'affirmer avec certitude aujourd'hui. La déesse est associée à un Amour nu debout à ses pieds, qui lève le regard vers elle et lui tend une colombe qu'il tient de ses deux mains levées. Les deux faces latérales ne sont conservées que sur une moitié de leur surface : à droite, Junon, drapée et voilée dans un ample vêtement plissé, est debout à côté d'un autel en forme de balustre. A gauche, un dieu nu pourrait être identifié à Hercule (?).

Contexte historique

Utilisation / Destination

pratique votive

Découverte / collecte

France ; Bas-Rhin ; Brumath (lieu de découverte) ; (1742, date de découverte) ; (Ancienne collection SCHOEPFLIN, découvreur)

Précisions découverte

La stèle a fait partie de la collection de Jean-Daniel Schoepflin, avant d'entrer en 1870-1871 dans la collection de la SCMHA, après avoir été partiellement détruite dans l'incendie de la Bibliothèque ; RINCKENBERGER Alice ; RIFF, Adolphe (inventeur) ; 1913 (invention du site)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, legs, Strasbourg, musée archéologique

Ancienne appartenance

Collection SCMHA, Ancienne collection SCHOEPFLIN, 1742 ; SCHOEPFLIN Jean-Daniel

Informations complémentaires

Bibliographie

SCHOEPFLIN Jean-Daniel, Alsatia Illustrata, Colmar, Tome 1, 1751 (p. 476, pl. V, n° 5) STRAUB, Alexandre, 'Souvenirs et restes d'anciens monuments disparus en Alsace depuis le XVIIIe siècle', Bulletin SCMHA, 2e série, XIII, 1888, p. 361-377 (p. 366) Westdeutsche Zeitschrift, tome X, 1891 (p. 37-38, n° 67) HENNING, Rudolf, Denkmäler der elsässischen Altertumssammlung zu Strassburg i. Els., Strasbourg, 1912 (p. 49 (avec reproduction de la gravure de l'Alsatia Illustrata) et pl. XLV, n° 1a et 1b) ESPERANDIEU, Emile, Recueil général des bas-reliefs, statues et bustes de la Gaule romaine, tome X, Supplément (suite), Paris, 1928 (n° 5541) HATT, Jean-Jacques, Sculptures antiques régionales, Strasbourg, Inventaire des collections publiques françaises, tome 9, Paris, éd. RMN, 1964 (n° 17) FLOTTE, Pascal, FUCHS, Matthieu, Carte archéologique de la Gaule - Le Bas-Rhin 67/1, 2000 (p. 231)

1/3
Stèle à quatre dieux_0