Stèle de Mercure portant Bacchus

Identification du bien culturel

N°Inventaire

MAS 22494 ; 5569 (Espérandieu) ; 11684 a (CIL, tome XIII)

Dénomination

stèle

Titre

Stèle de Mercure portant Bacchus

Période de création

1er quart 2e siècle

Epoque

Gallo-romain

Matériaux - techniques

grès (jaune), taillé, bas-relief

Mesures

Hauteur en cm 81 ; Largeur en cm 34 ; Epaisseur/Profondeur en cm 18

Inscriptions

Inscription (latin)

Précisions inscriptions

Inscription votive, Devant, en bas : MERCURIO SAC/ GENTILIS AFRICANUS L/ : Mercurio sac(rum) Gentilis Africani f(ilius) v(otum) s(olvit) l(ibens) m(erito).., traduction : Consacré à Mercure par Gentilis fils d'Africanus s'est acquitté d'un voeu de bon gré et à juste titre.

Description

Haute stèle de forme rectangulaire dont les deux tiers supérieurs forment une niche où se tient la divinité, sculptée en bas-relief. Deux lignes d'inscription sont gravées sur le socle à la base de la niche.

Etat du bien

Excellent état, Complet

Précisions sujet représenté

Mercure est représenté debout, de face, dans une niche rectangulaire. Il s'appuie sur la jambe droite tendue en un léger déhanché, la jambe gauche très légèrement pliée. Coiffé du pétase ailé, posé sur une chevelure formée de boucles rondes, il est vêtu de la chlamyde qui retombe sur l'épaule et le bras gauches, en souples plis irréguliers dans le dos, ainsi qu'en de nombreux petits plis sur le torse. Le haut du manteau forme également un bourrelet autour du cou. Mercure porte un jeune enfant sur le bras gauche replié contre lui. Le jeune Bacchus est représenté assis de profil, tenant de la main gauche une bourse, attribut de Mercure, et tendant la main droite vers le visage du dieu. Dans le creux du bras droit est placée la hampe du caducée (brisé) dont Mercure tient la base dans la main. Aux pieds du dieu, à sa droite, se tient un coq perché sur de hautes pattes grêles qui tourne la tête vers l'arrière.

Contexte historique

Utilisation / Destination

pratique votive

Découverte / collecte

France ; Bas-Rhin ; Oberdorf-Spachbach (lieu de découverte) ; travaux ; (1913, date de découverte) ; (FORRER Robert, découvreur)

Précisions découverte

La stèle, découverte le 31 juillet 1913, a été acquise par R. Forrer de Monsieur Frédéric Eib, le 21 novembre 1913. La découverte a été faite à environ 1,5 km au nord-est du village, non loin du chemin menant à la petite forêt du Fuchshübel, à une profondeur d'environ 0,50 m lors de travaux de labours.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, achat, Strasbourg, musée archéologique

Date acquisition

1913

Informations complémentaires

Bibliographie

Corpus des Inscriptions Latines, t. XIII, 3, 2, 1906 (n° 11684 a) KINKE, H., 'Spachbach. Neuer Merkurstein', Römische-Germanisches Korrespondenzblatt, 1914, p. 52 (p. 52, pl. VII, (d'après Radtke, Strassburger Post du 10 août 1914)) ESPERANDIEU, Emile, Recueil général des bas-reliefs, statues et bustes de la Gaule romaine, tome VII, Gaule germanique, 1ère partie, Germanie supérieure, Paris, 1918 (n° 5569 (indiquée faussement comme étant encore en propriété de M. Eib).) FORRER, Robert, 'Römische Merkurreliefs von Spachbach und Wasselnheim', Anzeiger für Elsässische Altertumskunde, n° 25-28, décembre 1915, p. 693-695 (p. 693-695, fig. 245) GRENIER, A., 'Quelques sanctuaires de Mercure en Alsace', Bulletin Archéologique, 1926, p. 97-108 (p. 105) HATT, Jean-Jacques, 'Obervations sur quelques sculptures gallo-romaines du Musée de Strasbourg', Revue Archéologique de l'Est, tome VII, fasc. 2, avril-juin 1956, p. 114-129 (p. 114-117 (fig. 38)) HATT, Jean-Jacques, Sculptures antiques régionales, Strasbourg, Inventaire des collections publiques françaises, tome 9, Paris, éd. RMN, 1964 (n° 15) Jean-Jacques HATT, Hermès dyonisophore, image héllénisée d'un mythe gaulois, Revue Archéologique de l'Est, XVIII, fasc. 4, octobre-novembre 1967, p. 313-325 (p. 313-325) HATT, Jean-Jacques, 'Les dieux gaulois en Alsace', Revue Archéologique de l'Est, tome XXII, fasc. 3-4, 1971, p. 187-276 (p. 187-276) HATT, Jean-Jacques, Le Musée archéologique de Strasbourg (catalogue-guide), Strasbourg, 1973 (pl. 37 (dessin réalisé par Mme S. Hatt) et p. 50) HATT, Jean-Jacques, L'Alsace celtique et romaine. 2200 av. J.-C. à 450 ap. J.C., Wettolsheim, éditions Mars et Mercure,1978 (p. 106 (ill.) et p. 109) SCHNITZLER, Bernadette, SCHNEIDER, Malou, Le Musée archéologique de Strasbourg, Ed. Musées de Strasbourg, 1985 (p. 92 (ill.)) SCHNITZLER, Bernadette, Cinq siècles de civilisation romaine en Alsace, Les collections du Musée Archéologique, T. 4, éd. Les Musées de la Ville de Strasbourg, 1996 (p. 107, n° 16) HUPE, J., 'Studien zum Gott Merkur im römischen Gallien und Germanien', Trierer Zeitschrift, 1997, p. 53-227 (p. 184, n° 145) FLOTTE, Pascal , FUCHS, Matthieu, Carte archéologique de la Gaule - Le Bas-Rhin 67/1, 2000 (p. 485, fig. 388.)

1/6
Stèle de Mercure portant Bacchus_0