Stèle de Mercure et deux Epona

Identification du bien culturel

N°Inventaire

MAS 34775 ; 7297 (Espérandieu)

Dénomination

stèle

Titre

Stèle de Mercure et deux Epona

Période de création

4e quart 1er siècle

Epoque

Gallo-romain

Matériaux - techniques

calcaire, taillé, bas-relief

Mesures

Hauteur en cm 48 ; Largeur en cm 91 ; Epaisseur/Profondeur en cm 24

Description

Bloc rectangulaire allongé, divisé en trois métopes carrées peu profondes

Etat du bien

Bon état, Complet

Précisions sujet représenté

Au centre, un buste de Mercure, vu de face, il est coiffé du pétase ailé qui couvre une série de boucles régulières encadrant le front et seuls les yeux très rapprochés ont été profondément creusés. Par sa position, il apparaît comme la divinité principale. Symétriquement disposées, deux figures d'Épona l'encadrent, la déesse est assise en amazone sur un cheval, les mains ramenées sur les genoux. Le cheval marche à gauche sur la métope de gauche, à droite sur celle de droite. Les deux métopes extérieures sont traitées plus en silhouette qu'en véritable bas-relief et aucun détail n'est véritablement indiqué. La zone située sous le décor est grossièrement bûchée.

Contexte historique

Utilisation / Destination

pratique votive

Période d’utilisation

1er siècle

Découverte / collecte

France ; Bas-Rhin ; Strasbourg (lieu de découverte) ; travaux de construction ; (1924, date de découverte) ; (FORRER, Robert, découvreur)

Précisions découverte

La sculpture a été mise au jour lors de travaux dans les fondations du grand pilier nord-ouest de la nef de la cathédrale, en remploi à 3 m de profondeur (niveau NN : 140,60 m).

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, Strasbourg, musée archéologique

Informations complémentaires

Exposition

Exposition -12 Aux origines de Strasbourg, Musées de la Ville de Strasbourg, Strasbourg, 1988

Bibliographie

Robert FORRER, Nouvelles découvertes et acquisitions du Musée Préhistorique et gallo-romain de Strasbourg, 1914 à 1924, dans Anzeiger, n° 57-60, décembre 1924, pp. 225-237 (p. 235-237 et fig. 165.) ESPERANDIEU, Emile, Recueil général des bas-reliefs, statues et bustes de la Gaule romaine, tome X, Supplément (suite), Paris, 1928 (n° 7297) FORRER Robert, Strasbourg-Argentorate préhistorique, gallo-romain et mérovingien, Strasbourg, 1927 (tome 2, pl. CXXXIX, n° 3) Robert FORRER, Les deux soeurs Epona découvertes dans la cathédrale de Strasbourg en 1924, Revue Archéologique, 1927, p. 97-103 (p. 97-103) HATT, Jean-Jacques, Sculptures antiques régionales, Strasbourg, Inventaire des collections publiques françaises, tome 9, Paris, éd. RMN, 1964 (n° 7) HATT, Jean-Jacques, Le Musée archéologique de Strasbourg (catalogue-guide), Strasbourg, 1973 (p. 51 et pl. 35 (salle XXII). Le dessin est de Mme S. Hatt.) HATT, Jean-Jacques, L'Alsace celtique et romaine. 2200 av. J.-C. à 450 ap. J.C., Wettolsheim, éditions Mars et Mercure,1978 (p. 108 (ill.).) HATT, Jean-Jacques, 'Strasbourg romain', dans LIVET, Georges, RAPP, Francis (dir.), Histoire de Strasbourg des origines à nos jours, vol. I. Strasbourg des origines à l'invasion des Huns, Strasbourg, éd. DNA 1980, p. 75-296 (p. 218 et fig. 70.) -12 Aux origines de Strasbourg, cat. expo., Musées de la Ville de Strasbourg, Strasbourg, 1988 (p. 166, n° 130) SCHNITZLER, Bernadette, Cinq siècles de civilisation romaine en Alsace, Les collections du Musée Archéologique, T. 4, éd. Les Musées de la Ville de Strasbourg, 1996 (p. 108, notice n° 18) HUPE, J., 'Studien zum Gott Merkur im römischen Gallien und Germanien', Trierer Zeitschrift, 1997, p. 53-227 (p. 187-188, n° 157) BAUDOUX, Juliette, FLOTTE, Pascal, FUCHS, Mathieu, WATON, Marie-Dominique, Carte archéologique de la Gaule - Strasbourg 67/2, Pré-inventaire archéologique publié sous la responsabilité de Michel PROVOST, 2002 (p. 307, fig. 266.)

Stèle de Mercure et deux Epona_0