Torse

Identification du bien culturel

N°Inventaire

MAS 22170 ; 5555 (Espérandieu)

Dénomination

statue, fragment

Titre

Torse

Période de création

1er siècle

Epoque

Gallo-romain

Matériaux - techniques

calcaire oolithique, ronde-bosse

Mesures

Hauteur en cm 21 ; Largeur en cm 20 ; Epaisseur/Profondeur en cm 11.5

Description

Fragment d'une statue en ronde-bosse dont ne subsiste que le torse ; les bras sont brisés au niveau des épaules. La tête et le cou manquent. Eclats sur la face avant. Le torse est moulé dans une cuirasse (?) et une large ceinture à bordures en dents de scie bien marquées enserre la taille ; elle porte une frise de cabochons circulaires oculés inscrits dans des métopes carrées. La courroie d'un baudrier barre le torse, passe sur l'épaule gauche puis recoupe la ceinture à l'arrière. Le contraste entre le décor très affirmé de la ceinture et le modelé plus simple du torse accentue le caractère particulier de cette sculpture. D'après la cassure au niveau de l'épaule, le bras droit semblait levé. Notes : J.-J. Hatt interprète cet élément comme une représentation d'un Mars indigène de tradition celtique et identifie cette divinité avec Mars Mider, connu par une inscription retrouvée dans la proche forêt de Marienthal. La datation précoce repose non seulement sur le style de l'oeuvre, mais aussi sur le matériau : un calcaire fin tendre dont l'utilisation a été privilégiée en Alsace au cours des premières décennies du Ier siècle après J.-C. A. Riff en fait, quant à lui, la plus ancienne sculpture gallo-romaine retrouvée en Alsace et la met en relation avec un « dieu guerrier triboque », tout en remarquant que le motif en dents de scie se retrouve sur la ceinture d'une statue de Grézan, près de Nîmes.

Etat du bien

Etat moyen, Incomplet

Contexte historique

Lieu de création/utilisation

France, Alsace (lieu de création)

Utilisation / Destination

culte (pratique votive)

Période d’utilisation

1er siècle

Découverte / collecte

France ; Bas-Rhin ; Brumath ( lieu de découverte) ; travaux ; ; (1913, date de découverte) ; (RIFF, Adolphe, découvreur)

Précisions découverte

Découverte faite au 9, route de Geudertheim, lors de travaux de canalisation dans la cour de la maison Arbogast en janvier 1913. Achat par A. Riff pour le musée auprès des ouvriers.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, Strasbourg, musée archéologique

Date acquisition

1913 entrée matérielle

Informations complémentaires

Bibliographie

ESPERANDIEU, Emile, Recueil général des bas-reliefs, statues et bustes de la Gaule romaine, tome VII, Gaule germanique, 1ère partie, Germanie supérieure, Paris, 1918 (n° 5555) RIFF, Adolphe, Gaulois et Germains sur la terre d'Alsace, Ed. Oberlin, Strasbourg, 1945 (p.18-23 : torse d'une statue du dieu de la guerre gaulois trouvé à Brumath.) HATT, Jean-Jacques, 'Observation sur quelques sculptures gallo-romaines du Musée de Strasbourg', Revue archéologique de l'Est, 1955, VI, fasc. 2, p. 128-130 (p.126) HATT, Jean-Jacques, Le Musée archéologique de Strasbourg (catalogue-guide), Strasbourg, 1973 (p. 51 et pl. 36 (salle XXII) . Le dessin est de Mme S. Hatt.) HATT, Jean-Jacques, L'Alsace celtique et romaine. 2200 av. J.-C. à 450 ap. J.C., Wettolsheim, éditions Mars et Mercure,1978 (p. 148 (divinités triboques)) Jean-Jacques HATT, Mythes et dieux de la Gaule, Tome 1, Paris, 1989 (p. 211) SCHNITZLER, Bernadette, Cinq siècles de civilisation romaine en Alsace, Les collections du Musée Archéologique, T. 4, éd. Les Musées de la Ville de Strasbourg, 1996 (p. 110, notice n° 21) FLOTTE, Pascal, FUCHS, Matthieu, Carte archéologique de la Gaule - Le Bas-Rhin 67/1, 2000 (p. 231, fig. 115.)

1/4
Torse_0