Emblemata saecularia (planche 61) ; FISTULA DULCE CANIT VOLUCREM DUM DECIPIT AUCEPS

Identification du bien culturel

N°Inventaire

CE 6136

Domaine

estampe

Titre

Emblemata saecularia (planche 61) ; FISTULA DULCE CANIT VOLUCREM DUM DECIPIT AUCEPS

Précision auteur

BRY : Strasbourg, 1561 ; Oppenheim, 1623

Ecole-pays

Allemagne

Période de création

4e quart 16e siècle

Millésime de création

1596

Matériaux - techniques

papier, eau-forte

Mesures

Hauteur en cm 10.2 ; Largeur en cm 8.4

Inscriptions

Titre (latin), tampon (allemand)

Précisions inscriptions

Titre, sous l'image : FISTULA DULCE CANIT VOLUCREM DUM DECIPIT AUCEPS ; tampon du musée, au dos, à l'encre bleue : KUPFERSTICH SAMMLUNG STRASSBURG

Description

Eau-forte sur papier

Etat du bien

Bon état

Précisions sujet représenté

L'homme représenté sur la planche 61 des Emblemata porte un costume étonnant. Le côté droit et le côté gauche de son vêtement sont dissemblables, à droite une fraise imposante souligne son visage et sur sa tête est placé un chapeau à large bords. Ces accessoires ne sont pas prolongés du côté gauche. La partie basse de son habit et tout particulièrement sa ceinture, sont intrigants : des lapins de toutes les tailles y sont accrochés. Sur son épaule est posé un long bâton sur lequel sont perchés des animaux miniature, des singes et des oiseaux. Dans son autre main, il tient un perchoir et une chouette captive. Cette faune fait écho aux petits insectes humanisés qui volètent autour du personnage. Ses attributs, les lièvres pendus à sa ceinture, les singes, les oiseaux sur le perchoir et enfin la queue de renard, l'assimilent à un chasseur de lapins et un à oiseleur ambulant. Une forte dimension critique se dégage de la composition. En effet aux pieds du marchand, un chien défèque allègrement tandis qu'à l'arrière plan des lapins, un bouffon et un singe parodient l'oiseleur tout en dénonçant les caprices de la mode contemporaine. D'ailleurs, les boutons qui ornent la veste de l'oiseleur prennent tous la forme d'une tête de bouffon portant un chapeau à grelots.

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Historique

Le musée conserve un ensemble de 41 estampes concernant l'ouvrage Emblemata saecularia, Moeurs et coutumes au XVIe siècle de Johann Theodor de Bry (CE 6096, CE 6097, CE 6098, CE 6099, CE 6100, CE 6101, CE 6102, CE 6103, CE 6104, CE 6105, CE 6106, CE 6107, CE 6108, CE 6109, CE 6110, CE 6111, CE 6112, CE 6113, CE 6114, CE 6115, CE 6116, CE 6117, CE 6118, CE 6119, CE 6120, CE 6121, CE 6122, CE 6123, CE 6124, CE 6125, CE 6126, CE 6127, CE 6128, CE 6129, CE 6130, CE 6131, CE 6132, CE 6133, CE 6134, CE 6135, CE 6136)

Lieu de création/utilisation

Allemagne, Francfort-sur-le-Main (lieu de création)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, achat, Strasbourg, cabinet des estampes et des dessins

Date acquisition

1909

Ancienne appartenance

Collection privée, LANNA Adalbert Freiherr von ; GUTEKUNST G.

Informations complémentaires

Bibliographie

LE BLANC, Charles, Manuel de l'amateur d'estampes, Paris, E. Bouillon, 1854-1890 (I, p.540, n°22-69) Jacques-Charles Brunet, Manuel du libraire et de l'amateur de livres. Tome I, Aa-Chytraeus, Firmin Didot frères, Paris. (Supplément, n°18574, p.993-994) HOLLSTEIN, Friedrich Wilhelm Heinrich, Dutch and Flemish etchings, engravings and woodcuts, c.1450-1700, 72 vol., Amsterdam, 1949-<2010> (240-287)