LE CABINET DU COMTE DE NIEUWERKERKE, DIRECTEUR GENERAL DES MUSEES IMPERIAUX, AU LOUVRE

Identification du bien culturel

N°Inventaire

RF 1990-4

Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

LE CABINET DU COMTE DE NIEUWERKERKE, DIRECTEUR GENERAL DES MUSEES IMPERIAUX, AU LOUVRE

Précision auteur

Paris, 1819 ; Sannois, 1892

Ecole-pays

France

Période de création

3e quart 19e siècle

Millésime de création

1859

Matériaux - techniques

peinture à l'huile, toile

Mesures

H. 85, l. 108

Inscriptions

Signé, daté, inscription concernant les collections

Précisions inscriptions

Ch. Giraud 1859 (S.D.b.g.)#acquis pour S.M. l'Empereur par décision ministérielle du 20 juin 1859 au Salon de 1859, Prix 4000 F, no d'enreg.334 (étiquette, revers)

Précisions sujet représenté

Le cabinet représenté ici est situé dans le second appartement du comte Alfred-Emilien de Nieuwerkerke (1811-1892), qui avait été contraint de déménager, en 1857, à la suite des travaux de l'architecte Lefuel pour aménager le nouvel Escalier Daru. Il choisit de s'installer dans le pavillon central de l'aile nord de la Cour Carrée, dit Pavillon Marengo. Tableaux et objets provenant de la collection du Louvre : portraits de l'Empereur et de l'Impératrice par Winterhalter accrochés entre les fenêtres, à gauche La Vierge et l'Enfant avec saint Sébastien de Cariani, au fond à gauche armoire de Revoil de 1617, ornée de panneaux inspirés de gravures, au premier plan à gauche, autre armoire de Revoil, deux bibliothèques basses de Boulle, vases en porphyre, deux bustes des prédécesseurs de Nieuwerkerke : Dominique-Vivant Denon par Joseph-Charles Marin et le comte de Forbin en 1850 par Marius Ramus, nombreux bustes d'après l'antique. Il est en revanche bien improbable que Nieuwerkerke ait pu disposer des somptueux objets d'art qui forment une sorte de nature morte : nef de lapis-lazuli des collections de Louis XIV, plat de Bernard de Palissy, bouclier et casque de Charles IX par Pierre Redon, grand vase d'Urbino de l'atelier de Patanazzi, vase-canope égyptien, coffre à chouabti, une statuette en bronze d'Osiris, un vase grec

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Historique

Aquarelle du même auteur, coll. de l'impératrice Eugènie à Farnborough ; coll. du Prince Napoléon

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, achat, musée du Louvre département des Peintures

Date acquisition

1990

Ancienne appartenance

Ministère d'Etat et de la Maison de l'Empereur ; cabinet du Directeur général des Musées, 1859-1870 ; impératrice Eugénie (?) ; vente Paris, hôtel Drouot, 1990/02/15, n° 24

Informations complémentaires

Commentaires

Nieuwerkerke était particulièrement lié aux frères Giraud, en particulier Eugène avec lequel il partit en Italie. Charles profite de cette amitié : outre le tableau du Louvre, il exécute une vue de la chambre du directeur, voit ses toiles acquises au Salon et reçoit la charge d'inspecteur des expositions en Algérie

Exposition

Salon, Paris, 1859, n° 1278 ; exposition universelle, Londres, 1862, n° 276

Bibliographie

Musée du Louvre, nouvelles acquisitions du département des peintures, 1987-1990, Paris, 1991, p. 194-196

LE CABINET DU COMTE DE NIEUWERKERKE, DIRECTEUR GENERAL DES MUSEES IMPERIAUX, AU LOUVRE_0