Au salon carré du Louvre

Identification du bien culturel

N°Inventaire

RF 1993-10

Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Au salon carré du Louvre

Précision auteur

Lyon, 1852 ; Paris, 1930

Ecole-pays

France

Période de création

1er quart 20e siècle

Millésime de création

1906

Matériaux - techniques

peinture à l'huile, toile

Mesures

H. 65, l. 92

Inscriptions

Signé

Précisions inscriptions

Louis Béroud (S.b.d.)

Précisions sujet représenté

Un extrait du livret du Salon de 1906 (p.179) décrit la scène de l'oeuvre définitive :Les personnages célèbres des maîtres les plus illustres ont quitté leur cadre pour participer aux Noces de Cana de Paul Véronèse. Celui-ci, assisté de Titien, du Tintoret et du Bassan, et autres, leur en fait les honneurs aux sons d'une riche symphonie qui se confond avec l'ambiance dorée de ce milieu béni. Palais du Louvre : Salon carré, Véronèse : Noces de Cana, Léonard de Vinci : La Vierge sur les genoux de sainte Anne, Corrège : Vénus, Titien : François Ier, Reni : Nessus et Déjanire, Raphaël : saint Michel, Titien : La Femme au miroir, Léonard de Vinci : La Joconde, Rembrandt : Hendrickje Stoffels, Corrège : La Vierge et sainte Catherine, Raphaël : Sainte Famille, Raphaël : Balthazar Castiglione, Rubens : Hélène Fourment et ses enfants, Titien : L'Homme au gant, Titien : La Femme au miroir, Velasquez : L'Infante Marie Marguerite

Contexte historique

Genèse

Esquisse, oeuvre en rapport

Historique

Esquisse d'un grand tableau présenté par Béroud au Salon de la Société des Artistes français, 1906 : Au Salon carré du Louvre (localisation actuelle inconnue). Le Salon carré est la salle préférée de Béroud qui la peint une dizaine de fois dans sa carrière, ce qui représente la moitié de ses vues du Louvre

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, achat sur les arrérages d'un legs, musée du Louvre département des Peintures

Date acquisition

1993

Ancienne appartenance

Galerie Ratton-Ladrière ; vente Picard, Paris, hôtel Drouot, 1992/10/14, n° 46

Informations complémentaires

Commentaires

Acquis sur le legs de Micheline Heblot (1930-1990) en mémoire de ses parents Le Louvre a la faveur particulière du peintre : il expose aux Salons de 1873 à 1923 vingt-six vues du musée, il est ainsi un témoin privilégié de l'histoire du palais et de ses collections. Ces hommages rendus à l'institution muséale prennent souvent l'aspect de vues mondaines, quelquefois humoristiques, des salles de musée animées de leurs divers publics, certaines images glissant vers une mise en scène fantastique destinée à prouver que les chefs-d'oeuvre demeurent vivants : les personnages descendent des cadres et peuplent l'espace où sont présentés les tableaux

Bibliographie

Musée du Louvre, nouvelles acquisitions du département des peintures, 1991-1995, Paris, 1996, p.248-251

Au salon carré du Louvre_0