JEUNE FEMME SE PEIGNANT

Identification du bien culturel

N°Inventaire

RF 1995-3

Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

JEUNE FEMME SE PEIGNANT

Précision auteur

Amsterdam, 1597 ; Haarlem, 1664

Ecole-pays

Hollande

Période de création

2e quart 17e siècle

Millésime de création

1635 vers

Matériaux - techniques

peinture à l'huile, bois

Mesures

H. 54, l. 46

Inscriptions

Marque de collection

Précisions inscriptions

S (revers) (petite étiquette ronde avec la lettre S, initiale de Schloss, ancien possesseur du tableau, et divers numéros)

Précisions sujet représenté

Tableau s'inscrivant apparemment dans la peinture de genre (femme nue, en buste) des Caravagesques d'Utrecht ou de Haarlem, mais idéalisation hors du temps (fond sombre neutre, pas d'habits ni d'objets identifiables) évoquant une figure d'histoire (la nymphe Salmacis des Métamorphoses d'Ovide?) Facture précieuse proche de celle de Jan Lievens dont la réputation est alors plus forte que celle de Rembrandt. Pose et motifs repris par Everdingen à la fin des années 1640 dans sa Jeune Femme se peignant, ancienne collection Steengracht, vente à Paris, 9 juin 1913

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, don, musée du Louvre département des Peintures

Date acquisition

1995

Ancienne appartenance

Dusart Cornelius, Haarlem (vente après décès à Haarlem 1708/08/21, n° 5 ?) ; Schloss Adolphe, Paris (1910) ; Schloss Mme (1938) ; Schloss ; coll. Ch..., Paris (Ader-Picard-Tajan, Paris, hôtel George V, 1990/06/22, n° 49 avec repr. en couleurs) ; société des amis du Louvre

Informations complémentaires

Commentaires

Peut-être le tableau de naakt wroutie (femme nue) de S. de Braij relevé par Bredius dans l'inventaire après décès de Cornelius Dusart à Haarlem le 1er octobre 1704, no73

Bibliographie

Musée du Louvre, nouvelles acquisitions du département des peintures, 1991-1995, Paris, 1996, p.74-78