LA VIERGE A L'ENFANT

Identification du bien culturel

N°Inventaire

Inv 76 ; Inv M 991

Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

LA VIERGE A L'ENFANT

Précision auteur

Cento,1591 ; Bologne,1666 ; très longtemps exposé comme un original,ce tableau n'a vu que relativement récemment son statut abaissé à celui d'oeuvre d'atelier ; s'il a figuré sous le nom du Guerchin lors de l'exposition-dossier Le Guerchin en France(Loire,1990),les confrontations permises à cette occasion n'ont pas joué en sa faveur ; il est donc prudent de considérer cette Vierge à l'Enfant,se rattachant à sa production des années 1645-50 et comportant vraisemblablement d'anciens repeints comme une oeuvre en partie issue de l'atelier du Guerchin

Ecole-pays

Italie, Bologne

Anciennes attributions

Guerchin(Descrizione...,1784);Guerchin et atelier(Brejon de Lavergnée et Volle,1988);Guerchin,atelier du(Loire,1988);Guerchin,original possible non examiné(Salerno,1988);Guerchin(Loire,1990);Guerchin,atelier du(Turner,1990);attribution incertaine(Samoggia,1991)

Période de création

2e quart 17e siècle

Millésime de création

1645 vers, 1650 et

Matériaux - techniques

peinture à l'huile, toile

Mesures

H. 124,l. 105

Contexte historique

Genèse

Modène(provenance), reproduit en gravure

Historique

Provient de la galerie ducale de Modène;gravé parCharles Normand dans Landon(1831,pl.34)

Utilisation / Destination

pratique votive : culte de la Vierge

Découverte / collecte

Modène(lieu de provenance)

Informations juridiques

Statut juridique

Musée du Louvre département des Peintures, propriété de l'Etat, conquête militaire

Date acquisition

1801 entrée matérielle

Ancienne appartenance

Modène duc de (1784)

Lieu de dépot

Dépôt ; Chambéry;musée des beaux-arts

Date de dépôt

1895 déposé

Ancien dépôt

Muséum central des arts (à partir de 1801)

Informations complémentaires

Commentaires

L'origine de ce tableau est mal connue mais il est tentant de le rapprocher d'une Vierge à l'Enfant du Guerchin qui figurait en 1647 parmi un lot de tableaux proposés à l'achat au duc de Modène et appartenant vraisemblablement au commendatore Giovanni Battista Manzini,un proche de l'artiste,ce personnage lui paya une Madone le 21 juin 1646 mais il est impossible de préciser s'il s'agit de la même oeuvre;prélevé par les commissaires de la République française dans la galerie ducale de Modène et emporté en France en 1797;laissé au Louvre lors des restitutions de 1815

Bibliographie

Le Guerchin,S. Loire,Paris,1990,p.57 ; Catalogue raisonné de l'Ecole italienne,17e siècle,1,Bologne,Paris,1996,p. 405