Légende dorée - Saint Leufroy tombé de cheval par la faute de Didier, évêque d'Evreux

Identification du bien culturel

Auteur de l'oeuvre ou de l'original

Willem Vrelant (entourage)/Jean Le Tavernier (entourage)

Contexte

Miniature au début de la 'Vie de saint Leufroy'

Datation

Vers 1470

Domaine

Hagiographie

Notes manuscrit

Communication orale de M. Bousemann du 18.03.1993 : les peintures sont attribuées à l'entourage de Willem Vrelant, les grisailles à trois mains différentes de l'entourage de Jean le Tavernier. J. Caswell distingue plus de dix peintres. Quatre feuillets avec miniature manquants.

Remarques sur le décors

Rubrique annonçant saint Ansbert. Le saint homme 'chey a terre tellement quil creva et furent tous ses boyaulx desrompus'. Didier lui demande pardon. L'histoire : l'évêque d'Evreux était jaloux de la renommée de Leufroy ; il alla le trouver en sa retraite, avec ses officiaux, et l'insulta sans le troubler ; il voulut alors l'obliger à le suivre à Evreux, à cheval, pour mieux le 'punir a sa voulente' ; Leufroy, qui s'était promis de ne jamais monter à cheval, en tomba dès qu'on l'y fit monter de force mais survécut.

Origine géographique

Belgique

Origine historique

Flandre

Possesseur

Jean IV d'Auxy (commanditaire ?), Charles de Chabannes, Guiche (La), couvent des Minimes

Cote

Mâcon - BM - ms. 0003

Titre de l'enluminure / Sujet

Saint Leufroy tombé de cheval par la faute de Didier, évêque d'Evreux

Titre de l'ouvrage

Légende dorée

Typologie du décors

Miniature (78) initiale ornée initiale champie armoiries