Chronica - Genre humain

Identification du bien culturel

Contexte

Initiale I et marge

Datation

1156-1157

Domaine

Histoire universelle

Notes manuscrit

Style proche, entre autres manuscrits, de "Leyde, BU, ms. 20" et "Avranches, B. m., ms. 0210".

Remarques sur le décors

Outre la rubrique, trois éléments marquent le début de la chronique de Robert de Torigni : cette initiale "I" de l'une des dernières phrases de la chronique de Sigebert de Gembloux, formée par une femme aux mains fermées, une lettre "D" où sont représentées la bonne et la mauvaise renommées, et un homme, en marge, tenant des végétaux. L'homme et la femme forment probablement une allégorie du genre humain en rapport avec la tâche de l'historien telle qu'elle est détaillée dans le prologue de Robert de Torigni : 'Prodigia autem vel portenta preterita, que famem vel mortalitatem, vel aliqua alia flagella superne vindicte, pro meritis filiorum hominum, cum videntur, significant'.

Origine géographique

France (ouest)

Origine historique

Normandie

Possesseur

Mont-Saint-Michel, abbaye (destinataire)

Cote

Avranches - BM - ms. 0159

Titre de l'enluminure / Sujet

Genre humain

Titre de l'ouvrage

Chronica

Typologie du décors

Initiale historiée (8) initiale animée initiale filigranée