Légende dorée - Saint Yves plaidant

Identification du bien culturel

Attribution

Willem Vrelant (entourage)/Jean Le Tavernier (entourage)

Contexte

Miniature

Datation

Vers 1470

Domaine

Hagiographie

Notes manuscrit

Communication orale de M. Bousemann du 18.03.1993 : les peintures sont attribuées à l'entourage de Willem Vrelant, les grisailles à trois mains différentes de l'entourage de Jean le Tavernier. J. Caswell distingue plus de dix peintres. Quatre feuillets avec miniature manquants.

Remarques sur le décors

R. Jacob, dans "Le Moyen Age en lumière", p. 230 : 'La plaidoirie de saint Yves. L'avocat des pauvres et des faibles est représenté dans la position du demandeur. Le livre posé sur le meuble à droite du juge n'est probablement pas un livre de droit. Il s'agit plus vraisemblablement d'une bible placée à l'audience en application littérale de la constitution "Scituri" de 524'.

Origine géographique

Belgique

Origine historique

Flandre

Possesseur

Jean IV d'Auxy (commanditaire ?), Charles de Chabannes, Guiche (La), couvent des Minimes

Cote

Mâcon - BM - ms. 0003

Titre de l'enluminure / Sujet

Saint Yves plaidant

Titre de l'ouvrage

Légende dorée

Typologie du décors

Miniature (78) initiale ornée initiale champie armoiries