Musée d'Art Roger-Quilliot - Clermont-Ferrand

Référence
M0121
Accès
  • On accède au musée par un parvis piétonnier, desservi par une station de la ligne A du tramway et par plusieurs lignes de transports en commun. Pour les automobilistes, des emplacements de parking sont situés à proximité (place des Consuls et rue Fossés sous le Séminaire)
  • Tramway - ligne A - arrêt Musée d'art Roger-Quilliot
  • Bus T2C : lignes 20 - 21 - 25 (ligne 25 depuis la gare SNCF) - arrêt Musée d'art Roger-Quilliot.
  • Aéroport (Clermont -Aulhat)
Adresse complète
  • Ancien Couvent des Ursulines
  • place Louis Detaix
  • 63100 Clermont-Ferrand
Adresse
  • Ancien Couvent des Ursulines
  • place Louis Detaix
Amis du musée
A-000577 ; Association des Amis des musées d'art de Clermont - Ferrand.
Année de création
1990
Artistes
Philippe de Champaigne, Simon Vouet, Jacques Blanchard, Jean Daret, Théodore Rombouts, David Ryckaerts III, Sassoferato, Donato Creti, François Boucher, Augustin Pajou, Prosper Marilhat, Jean Desbrosses, Armand Guillaumin, Jacques Chinard, Eugène Deveria, Théodore Chassériau, Bartholdi, Camille Claudel, Armand Guillaumin, Albert Lebourg, Victor Charreton
Atouts majeurs
  • Plus de deux mille oeuvres des différents domaines des beaux-arts : peinture, sculpture, mobilier, objets d'art, arts graphiques, photographie, sont exposées de façon synthétiques au fil d'une présentation chronologique et pédagogique. C'est un musée conçu pour tous, petits et grands, à visiter en famille ou entres amis, pour découvrir lors d'une visite au coeur de la capitale auvergnate, un parcours conduisant de l'art occidental médiéval à l'époque contemporaine
  • Médiéval : rare olifant en ivoire à décor historié, nombreux chapiteaux romans provenant des édifices médiévaux de Basse-Auvergne, Vierges significatives des Majestés romanes auvergnates en bois polychrome, émaux champlevés limousins, peinture sur bois du XIII° siècle : la frise d'Ennezat, d'exceptionnelle qualité picturale
  • Renaissance : triptyque de la Passion du Christ attribué au Maître d'Engelbretz
Copyright photo
Musée d'Art Roger Quilliot
Code postal
63100
Ctrl tech.
MCC - DMF musées contrôlés
Thématiques principales
Arts décoratifs ; Beaux-Arts
Département
Puy-de-Dôme
Gestion musée
Régie municipale
Historique
La construction du musée des Beaux-Arts visait à regrouper en un même lieu les collections de peinture, sculpture, mobilier et objets d'art de deux musées de la ville (Bargoin et Ranquet). Les collections de Beaux-Arts se sont formées dès 1830 par des dons et dépôts de l'Etat. Une politique d'achat vigoureuse conjuguée aux dons, aux dépôts, aux legs, aux trouvailles archéologiques pendant tout le XIXe siècle enrichit notablement les collections.
Intérêt arch
  • Son périmètre est inclus dans l'enclos de la cité médiévale de Montferrand, et probablement dans l'enceinte castrale du premier château comtal du XI° siècle. Cet emplacement, au XVI° siècle, est encore dénommé « Palais Vieux » et abrite la Cour des Aides d'Auvergne, du Limousin et de la Marche, soit la plus importante juridiction civile du Massif Central. Aux XVII° et XVIII° siècles, l'ordre des soeurs de Sainte Ursule y installe un couvent et édifie une chapelle, laquelle est consacrée en 1702. A la Révolution française, les Ursulines sont chassées et leur couvent requis comme Bien National. Après le Concordat de 1801, l'Evêché transforme le bâtiment en Grand Séminaire, jusqu'en 1905. Au XX ° siècle, le vaste ensemble ecclésiastique devient Hôpital militaire pendant la Première Guerre mondiale ; puis, propriété du Ministère des armées, il devient la Caserne Battesti jusqu'en 1984. Lorsque les militaires quittent le site, devenu vétuste, pour des locaux plus fonctionnels, l'ancien ensemble conventuel est acheté par la Ville de Clermont-Ferrand, qui décide d'aménager un nouvel espace muséographique pour transférer ses collections d'art, jusqu'alors conservées au musée Bargoin
  • L'ensemble architectural de l'ancien couvent étant devenu hétérogène au cours des siècles, il a été entièrement restructuré par Adrien Fainsilber -architecte qui conçut la Cité des Sciences et de la Villette à Paris, puis, plus tard, le musée d'art contemporain de Strasbourg - Dans ce projet auvergnat, il s'est associé à Claude Gaillard.
Base Joconde
Oeuvres du musée dans la base Joconde
Label
Musée de France, au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002
Mél
musee.art@ville-clermont-ferrand.fr
Disciplines
P
Ancien nom
Musée de Beaux-Arts
Nom officiel
Musée d'Art Roger-Quilliot
Propr. bat.
Commune
Propr. coll.
Etat
Protect bat.
Classement au titre des Monuments Historiques
Protect esp.
  • Abords d'un monument historique
  • Secteur sauvegardé
Publications
publications : guide, dépliant,... gratuit (français) ; catalogues (français) ; catalogues d'expos temporaires ; bulletin d'information du musée (gratuit)
Région
Auvergne
Statut musée
Musée municipal
Surfaces
  • Surface totale au sol (bâtiment + cour + jardin... :
  • Surface au sol du bâtiment :
  • Surface totale intérieure :
  • Surface des réserves :
  • Surface des expos permanentes :
  • Surface des expos temporaires :
  • Surface accueil et animation :
  • Surface locaux techniques :
  • Surface locaux administratifs :
Téléphone
04 73 16 11 30
Thèmes
  • Archéologie nationale : Médiéval, Moderne ; Art religieux ; Arts décoratifs : Céramique, Mobilier, Orfèvrerie, Textiles, Verrerie
  • Beaux-Arts : Dessin, Estampe et Affiche, Peinture, Sculpture ; Civilisations extra-européennes : Asiatiques, Islamiques (Afrique du nord) ; Collections militaires : Armes ; Moulages, Numismatique, Plans ; Ethnologie : Costume, Mobilier, Pratiques religieuses et collectives
Site web
www.clermont-ferrand.fr/-Musee-d-Art-Roger-Quilliot-.html
Ville
Clermont-Ferrand